Musique et handicap 78

La position de l'intervenant

Être artiste intervenant, musicothérapeute ou art-thérapeute, c’est non seulement être responsable des séances conduites avec les bénéficiaires, mais aussi être garant du respect du cadre.

Construire des repères

Mettre en place des éléments pour permettre au bénéficiaire de se construire des repères dans les relations qu’il entretient avec la notion de « temps », essentielle dans la pratique artistique, et ainsi qu’avec son entourage. Les participants sont guidés dans leur expression et l’intervenant veille à la construction de repères.

Différentes « casquettes »

Même si la plupart d’entre nous possèdent plusieurs « casquettes », même si nous sommes capables de nous adapter à chaque intention d’ateliers, notre place n’est pas la même en fonction des types d’ateliers animés. Par exemple, un artiste intervenant peut rechercher l’émotion, la générer ou être dans l’émotion artistique ; un thérapeute travaille avec l’émotion : il aide à la penser, l’exprimer.

  • En tant que musicien ou danseur intervenant, nous sommes garants d’une qualité artistique, d’une diversité et d’une adaptation des matériaux aux capacités des bénéficiaires. Nous sommes conscients des enjeux des groupes et sommes capables de les animer dans le respect de chacun ;
  • En tant que pédagogues adaptés, nous sommes garants d’une compétence tant artistique que pédagogique et d’une expérience de l’adaptation des apprentissages liés à la musique ou à la danse, à plusieurs types de bénéficiaires. Nous sommes capables de mettre en œuvre ces apprentissages pour chacun des bénéficiaires, ainsi que d’évaluer leur progression et d’en adapter les objectifs ;
  • En tant que musicothérapeute, danse-thérapeute ou art-thérapeute, nous sommes conscients des enjeux d’une thérapie, nous sommes aptes à définir avec les bénéficiaires (ou leurs représentants) des objectifs thérapeutiques, de les mener à bien et de les évaluer. Nous sommes aussi nous-mêmes supervisés.

À travers ces différents modes d’interactions : faire avec, faire pour, faire faire, l’écoute, la patience et le respect sont les points communs transversaux à tous ces axes.

La position de l'intervenant : Estelle Briquet - janvier 2018

Estelle Briquet, coordinatrice pédagogique et intervenante

Retour en haut