Musique et handicap 78

Nos ateliers-types

Atelier ouvert ou fermé

Un atelier fermé est défini pour un nombre de personnes données qui sont identifiées et qui viendront à toutes les séances proposées. Les objectifs et l’organisation de l’atelier sont adaptés au mieux pour permettre un travail suivi avec ces personnes. Au contraire, un atelier ouvert peut permettre, à chaque séance, à de nouvelles personnes d’intégrer le dispositif (moyennant un nombre maximal de personnes) ou d’en sortir.

Art-thérapie

De manière générale, l’art-thérapie est souvent le détour par le plaisir, le beau, la création. La musique comme la danse ou les arts plastiques sont des « entre-deux » entre l’art et la thérapie par l’expression de soi, de l’essentiel de notre être. L’art-thérapie utilise la production artistique (la musique, la danse, mais également le théâtre, les arts plastiques…) pour que la personne se sente mieux.

Musicothérapie réceptive / active

On désigne par musicothérapie réceptive le fait d’utiliser l’écoute de musiques pour agir sur l’état physique, psychique ou émotionnel d’une personne. On peut ainsi attendre de l’écoute de la musique une détente ou au contraire une dynamisation, l’expression d’émotions… Selon les moments, on peut choisir des musiques qui ont tendance à produire l’émotion, en miroir de celle qui envahit la personne, ou à l’inverse une émotion qui viendrait l’équilibrer. L’expression des vécus et des ressentis au moment de l’écoute peut être un support pour reprendre une place dans un groupe et réapprendre à dire ce qu’on ressent. On peut « dire » de manière verbale ou non verbale et bénéficier du soulagement de se sentir entendu, compris, dans les deux cas.

On appelle musicothérapie active, le fait de proposer à une personne de produire de la musique, avec sa voix, avec son corps, au moyen d’instruments de musiques « classiques », plus extraordinaires ou adaptés, dans le but de lui permettre de s’exprimer, de prendre du plaisir, de participer à une création collective… La production est réalisée essentiellement pour soi, pour sentir en soi la pulsation, le mouvement, le plaisir de jouer… et non pour l’autre ou pour un public.

La majorité des ateliers proposés par Musique & Handicap 78 rentrent dans le cadre de la musicothérapie active.

Danse-thérapie

Le principe de la danse thérapie est de permettre à une personne d’aller mieux en lui proposant de danser.

Atelier de musique ou danse adapté(e)

L’objectif ici est de permettre à une personne en situation de handicap de pratiquer la musique ou la danse en se perfectionnant progressivement lors d’un apprentissage adapté à son handicap. L’adaptation peut se faire dans le style de musique ou de danse proposé, dans la difficulté ou l’accessibilité des œuvres choisies, dans la pédagogie utilisée, dans le matériel utilisé…

Atelier de répétitions en vue de spectacles

L’objectif n’est plus seulement de se faire plaisir à soi, mais aussi de présenter une activité à un public. Le résultat est donc plus important que dans les autres types d’ateliers, d’où l’idée de répétitions pour améliorer ce résultat. Ces ateliers permettent d’accompagner des personnes handicapées jusque dans la rencontre du public : préparation, montage, partage de la scène et du trac, partage de la joie des spectateurs, des applaudissements, de la fierté d’avoir réussi à se dépasser…

Les spectacles sont souvent « thérapeutiques » pour toutes les personnes concernées : les personnes handicapées se sentent grandies à travers cette expérience, vues comme musiciens et non plus seulement comme handicapées, les personnes valides qui les accompagnent découvrent une autre façon d’être sur scène, souvent avec moins d’inhibitions, et le public expérimente un autre regard sur le handicap… L’autre handicapé n’est plus seulement le plus faible dont je dois m’occuper, mais aussi celui qui peut m’apporter de la joie, du plaisir partagé.

Atelier d'animations musicales

Ce type d’atelier se fait souvent sous forme d’atelier ouvert et peut être fondé sur une animation musicale proposée par l’intervenant (donc plutôt de la musicothérapie réceptive), qui peut néanmoins solliciter la participation des personnes qui y assistent.

Il peut y avoir un effet thérapeutique dans ce type d’atelier quand il permet le lien, ici et maintenant, entre des résidents entre eux, ou entre des résidents et leurs proches ou leurs soignants.

Retour en haut